Le rasoir 5 lames : une invention brevetable en son temps ?







15 décembre 2023


Parlons de pogonotomie. Ce terme, peu employé, fait pourtant référence à une pratique que beaucoup d’entre vous connaissent aujourd’hui : le rasoir !

Avant son apparition sous la forme que l’on connaît aujourd’hui, il a été réinventé depuis des millénaires… Suffisamment pour être brevetable, selon vous ?

A vous de le deviner !

 

 


Voir le script

TITRE : « Et le rasoir 5 lames, brevetable ou pas ? »

 

Mise en situation

Durée : 6 s

Ben moi en train de me raser évidemment !

 

Historique

Durée : 35 s

Il semble que le rasage soit une pratique millénaire : les rasoirs étaient confectionnés en silex, en bronze et même en or bien avant les rasoirs en fer.

Les barbiers romains, les tonsor, se servaient d’un novacula, instrument en bronze à lame courbe.

Le « coupe-choux », apparaît au xvie siècle. Il est constitué d’une lame se glissant dans le manche après l’usage.

En 1880, Auguste Bain dépose en France le brevet du « rasoir mécanique » qui remplace le « coupe-chou »3.

 

…Et le savez-vous ? La « pogonotomie » est l’activité qui consiste à se tailler ou se raser la barbe.

Ah ! Vous le saviez pas ça hein !? Ben moi non plus…

 

Présentation technique

Durée : 25 s

Depuis les années 1960, les lames sont fabriquées sous forme de fin rubans d’acier.

Et dans les années 70’,  ces très fines lames sont utilisées pour créer un nouveau concept : le rasoir n’est plus qu’un manche qui porte une cartouche en plastique intégrant les très fines lames, en l’occurrence deux lames jumelées à l’époque

Ensuite, le nombre des lames n’a fait qu’augmenter. En 2007, certains rasoirs peuvent recevoir jusqu’à cinq lames jumelées sur l’avant, et même une lame sur l’arrière.

 

Génial quoi !

 

La question

Durée : 6  s

« Alors posons-nous la question : le rasoir 5 lames pouvait-il être breveté en son temps » ?

 

La réponse

Durée : 10 s

  1. « Et bien non, ce n’est pas brevetable, et c’est pas grave ! »

 

L’explication

Durée : 35 s

Et oui ! Quand on ajouté une lame à la première, puis une autre, une autre et encore une autre, ceci sans changer ou améliorer leur montage, le principe de rasoir 5 lames, comparé à celui à 4 ou à 3, est certes nouveau mais ne fait pas preuve d’activité inventive. Alors que pour la 6ème … non, j’plaisante !

En revanche, les cartouches de lames se sont compliquées, intégrant des éléments censés redresser les poils avant la coupe. Un film protecteur après la coupe a été ajouté. La tête du rasoir peut pivoter selon plusieurs axes. Alors oui, pour ces perfectionnements, de nombreux brevets ont été déposés.

 

Chute :

Re moi en train de me raser avec de la mousse.

Je m’essuie avec une serviette en me recouvrant le visage.

Et quand je retire la serviette, j’apparais avec une barbe (tu peux m’ajouter une barbe ?)

 

 

10 juin 2024

Obtention d’un brevet d’invention : une collaboration INTENSITY x Legi LC !


Après des séances de travail, et un accompagnement stratégique, c’est officiel : notre client Intensity vient d’obtenir un nouveau brevet d’invention. L’invention en question ? Le caillebotis MULTIPATT, une nouvelle gamme locale au design innovant, offrant une alternative durable et responsable pour l’élevage. Félicitations à notre client Intensity et merci à Julien Martineau pour sa […]

15 avril 2024

Le K-way était-il brevetable en son temps ?


« En cas » : notre sujet du jour ne fait pas référence à un quelconque repas…mais à une invention française devenue tant emblématique, que sa dénomination actuelle est souvent associée aux vestes coupe-vent : le K-way ! Selon vous, cette invention était-elle brevetable en son temps ? Place aux présentations techniques !