La vis pouvait-elle être brevetée en son temps ?







1 février 2024


La vis : brevetable ou non ?

 

La vis est un objet basique qui a connu de nombreux perfectionnements (et en connait encore aujourd’hui, d’ailleurs !).

Autrefois fabriquées à la main, les vis ont conquis le plus grand nombre pour devenir un moyen de fixation incontournable dans une multitude de secteurs : cela les rend-elles brevetables pour autant ?

 

C’est notre sujet du jour :

 


Voir le script

TITRE : « Et la vis, brevetable ou pas ? »

 

Mise en situation

Durée : 6 s

Moi, en salopette (faut que je trouve ça…) et casquette Legi LC, visseuse à la main

Je vis en différentes positions, &ça commence à vitesse normal et on accélère de plus en plus

 

 

Historique

Durée : 23 s

C’est à la Renaissance que l’on voit apparaître les premières vis en tant que « moyen de fixation », ceci dans les horloges, les machines de guerre et d’autres constructions mécaniques.

Léonard de Vinci, lui-même, développa des méthodes pour leur usinage. Toutefois, les vis continueront à être fabriquées à la main et sans normalisation, même après le début de la Révolution industrielle.

C’est seulement depuis le 19è siècle que les vis sont fabriquées industriellement.

.

 

Présentation technique

Durée : 21 s

Alors je ne vous apprends rien, les vis de fixation sont constituées des parties suivantes :

  • une tête de vis, reprenant le couple exercé par l’outil de serrage et appliquant un effort de plaquage ;
  • éventuellement le fût, partie cylindrique lisse ;
  • la partie filetée, assurant la mise en tension de la liaison par vissage ;
  • éventuellement la pointe, assurant le guidage de la vis, voire le perçage du support.

 

.

 

Génial quoi !

 

La question

Durée : 6  s

« Alors posons-nous la question : la vis pouvait-elle être brevetée en son temps » ?

La réponse

Durée : 10 s

  1. « Et bien oui, c’est brevetable, et c’est tant mieux ! »
  2. « Et bien non, ce n’est pas brevetable, et c’est pas grave ! »

 

Les deux !

 

L’explication

Durée : 25 s

Alors…

C’est pas brevetable si on s’en tient à la question « pouvait-elle être brevetée en son temps ? ». Oui, on a déjà eu le cas, le système des brevets n’existait pas à la période où sont apparues les premières vis.

 

En revanche, c’est brevetable, si l’on considère les nombreux perfectionnements qui ont été et qui sont encore développées pour améliorer les caractéristiques des vis ou pour les adapter à des applications particulières, comme en ostéosynthèse par exemple.

 

Chute :

Moi1 : Tu sais ce que dit une vis à un tournevis ?

Moi2 (avec même « déguisement » que scène d’entrée) : Non, vas-y dis

Moi1 : Tu me fais tourner la tête !

 

 

10 juin 2024

Obtention d’un brevet d’invention : une collaboration INTENSITY x Legi LC !


Après des séances de travail, et un accompagnement stratégique, c’est officiel : notre client Intensity vient d’obtenir un nouveau brevet d’invention. L’invention en question ? Le caillebotis MULTIPATT, une nouvelle gamme locale au design innovant, offrant une alternative durable et responsable pour l’élevage. Félicitations à notre client Intensity et merci à Julien Martineau pour sa […]

15 avril 2024

Le K-way était-il brevetable en son temps ?


« En cas » : notre sujet du jour ne fait pas référence à un quelconque repas…mais à une invention française devenue tant emblématique, que sa dénomination actuelle est souvent associée aux vestes coupe-vent : le K-way ! Selon vous, cette invention était-elle brevetable en son temps ? Place aux présentations techniques !